François Jérôme, un néo-aquitain lauréat de la médaille 2021 du CNRS

François Jérôme, un néo-aquitain lauréat de la médaille 2021 du CNRS

François Jérôme, un néo-aquitain lauréat de la médaille 2021 du CNRS

Les quatre lauréats de la médaille de l'innovation 2021 du CNRS viennent d’être dévoilés : en Nouvelle-Aquitaine, François Jérôme, directeur de recherche CNRS à l’Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers, et spécialisé dans le domaine de la catalyse pour la transformation de la biomasse est l’un des quatre récompensés, illustrant ainsi la vitalité du domaine de la chimie biosourcée en région.

Créée il y a 10 ans, cette distinction honore des personnalités dont les recherches exceptionnelles ont conduit à des innovations marquantes sur le plan technologique, économique, thérapeutique et social, valorisant la recherche scientifique française.

François Jérôme est aux avant-postes du développement d’une chimie durable. Ses travaux sont fondés sur l’utilisation d’agents physiques (champs électriques, ondes de choc, ondes ultrasonores) pour déclencher des réactions de transformation du sucre d’origine végétale en produits chimiques : tensio-actifs, solvants, monomères… évitant ainsi le recours à une activation chimique. Afin d’accélérer la mise sur le marché de produits innovants, François Jérôme collabore avec le groupe Solvay depuis 2014, mais également avec des PME, comme A.R.D ou en région comme Seprosys, Biosedev ou le FCBA. Signe de la robustesse des liens avec Solvay : depuis 2019, son équipe est le « site miroir » du laboratoire international CNRS-Solvay sur la catalyse, situé à Shanghai.

Comme il l’expose, « l’essor d’une chimie durable passe par la construction de liens étroits entre les scientifiques, les industriels et la société. » Pour y contribuer, François Jérôme est à l’origine de la fédération de recherche du CNRS Increase. Créée en 2015, elle réunit huit laboratoires, avec une majorité néo-aquitaine, et de nombreux industriels (Il a notamment présenté ce réseau lors d’un webinaire en 2020 à retrouver ici). François Jérôme est également à l’initiative de l’International symposium on green chemistry, qui est devenu un congrès international de référence de la chimie verte, et qui se tient tous les deux ans à La Rochelle depuis 2013.

Félicitations à lui ainsi qu’aux trois autres lauréats Antoine Aiello, Nora Dempsey et Amanda Silva Brun, qui illustrent tous le potentiel et la diversité des voies de valorisation des travaux de recherche !

 D’après l’article du CNRS

Jutta Umbhauer

Related Articles

Close